QO3 du cours Aménagement de la faune

Gap-fill exercise

Fill in all the gaps, then press "Check" to check your answers. Use the "Hint" button to get a free letter if an answer is giving you trouble. You can also click on the "[?]" button to get a clue. Note that you will lose points if you ask for hints or clues!

La télédétection aérospatiale et les techniques qui lui sont associées à l’instar des systèmes d’information géographiques (SIG), du système de positionnement global (GPS) et de la cartographie procurent de nos jours une nouvelle vision dans le domaine de la technologie de l’information au service du développement. Ils permettent la collecte, dans le temps et dans l’espace. Depuis plusieurs décennies, dans les pays en développement comme dans les pays développés, ces outils occupent une place très importante dans les projets et programme de développement. La télédétection spatiale par l’entremise des satellites d’observation de la terre voir influer sur leur évolution. Bien qu’elle soit un outil d’inventaire et de prospection qui réponde au mieux aux problématiques du développement, elle ne peut suffire à elle seule à fournir toutes les informations nécessaires. De ce fait, des mesures au sol sont indispensables pour compléter ces techniques spatiales telle que le système de positionnement global (GPS) qui permet de positionner tout point sur la surface de la terre et de localiser aussi les lieux à partir de leurs coordonnées géographiques et d’autres outils comme le système d’information géographique pour l’analyse et la gestion et enfin la cartographie pour rendre compte de l’organisation spatiale des ressources dans le milieu naturelle. La synergie entre la télédétection et les SIG facilite donc une bonne gestion de ces ressources. En effet, l’observation de la planète terre par les satellites qui évoluent à des centaines de kilomètres d’altitude offre de nos jours l’opportunité de traiter toutes les informations relatives à diverses thématiques telles que la gestion des ressources naturelles, les études d’impacts environnementales, l’aménagement des parcs fauniques et zones forestières, le suivi et la surveillance des inondations. L’approche de cette technique (télédétection) se veut fondamentale car elle examine la nature des informations contenues dans l’objet et dans l’image numérique fournie.
Une fois ces données géographiques fournies par la télédétection sont collectées, il y a lieu de les stocker, les gérer, les analyser et les restituer sous formes cartographiques et analytiques ; cette phase fait appel à un SIG qui est un outil informatique qui répond à toutes ces fonctions.
Vu la dégradation persistante de nos ressources forestières et fauniques, il nous semble capital d’intégrer ces outils dans les projets et programmes d’aménagement et de gestion des ressources naturelles afin de renverser cette tendance. Ces outils (télédétection, SIG et Cartographie) doivent être perçus comme de la lutte contre la pauvreté.