Aménagement des pêches artisanales
 
Chapitre 1. Démographie 
1.1 Sommaire 
  1.1.1 Eléments d’anatomie et de biologie 
  1.1.2 Taxinomie et systématique 
  1.1.3 Théories sur la croissance des populations 
  1.1.4 Concept de base de la dynamique des systèmes exploités 
1.2 Objectif 
1.3 Pré-requis 
Chapitre 2. Eléments de Statistiques Appliquées pour Ecologues et Aménagistes
Chapitre 3. Méthodes d’estimation de la taille des populations.
Chapitre 4. Age, Croissance et Mortalité
Chapitre 5. Stock, Production, recrutement
Chapitre 6. SELECTIVITE DES FILETS
Chapitre 7. Transformation et conservation des produits de pêche
Chapitre 8. Exercices d’application
Chapitre 9. Ressources du cours
Page d'accueil Table des matières Niveau Supérieur Précédent Haut de la page Suivant Démographie Résumé QCM Bibliographie Webographie Glossaire Aide
 

1.1.2. Taxinomie et systématique

Nous avons choisi d’utiliser le mot taxinomie à la place de taxonomie car tel est aussi la préférence de Lévêque et Paugi (1999). Ces auteurs expliquent que Daget (1977), se référant à l’origine gréco-latine des deux termes, indique que la taxinomie est l’étude des lois de la classification tandis que la taxonomie consiste à nommer les groupes d’êtres vivants ou taxons.

Comme dans la taxonomie des autres espèces du règne animal et végétal, les poissons sont classés par ordre, famille, genre et espèce. En zones soudaniennes plusieurs documents traitant cette classification ; on peut citer Daget et Iltis (1965), Bénigno (1966). Daget (1967), Lévêque et al (1992), Lévêque et al (1990). Daget (1954, re-imprimé en 1967 par Swets et Zeitlinger N.V) propose la classification suivante des espèces de poissons du fleuve Niger supérieur (tableau 4).

Tableau 4 : Classification des espèces de poissons du fleuve Niger supérieur selon Daget en 1954.

Super Ordre ou Ordre

Sous ordre

famille

Dipneustes

Protopteridae

Polytéroides

Polypteridae

Isospondyles

Osteoglossidae

Notopteridae

Croeriidae

Clupeidae

Mormyridae

Gymnarchidae

Ostariophyses

Characiniformes

Characinidae

Citharinidae

Cypriniformes

Cyprinidae

Siluriformes

Clariidae

Schilbeidae

Ariidae

Bagridae

Amphiliidae

Mochocidae

Malopteruridae

Micorcyprini

Cyprinodontidae

Percomorphes

Cichlidae

Centropomidae

Anabantidae

Eleotridae

Ophiocephaliformes

Ophiocephalidae

Opisthomes

Mastacembilidae

Plectognathes

Tetrodontidae

Nos récents inventaires dans les pêcheries artisanales de Bagré au centre est du Burkina Faso nous ont permis d’établir la liste des familles et espèces suivantes (tableau 5).

Tableau 5: Familles, genres et espèces de poissons inventoriés dans la pêcherie du lac de barrage Grand Bagré, 1997.

FAMILLES

GENRES ET ESPECES

CLARIIDAE

Clarias gariepinus

Heterobranchus bidorsalis

SCHILBEIDAE

Schilbe mystus

Pareutropius sp

BAGRIDAE

Bagrus bajad

Auchenoglanis occidentalis

Chrysichthys maurus

DISTICHODONTIDAE

Distichodus rostratus

MOCHOKIDAE

Synodontis schall

CICHLIDAE

Tilapia zillii

Sarotherodon galilaeus

Oreochromis niloticus

Hemichromis fasciatus

CHARACIDAE

Hydrocynus forskalii

Alestes boremoze

Micralestes comoensis

CITHARINIDAE

Citharinus citharus

CENTROPOMIDAE

Lates niloticus

MORMYRIDAE

Mormyrus rume

Mormyrops anguilloides

Hyperopisus bebe

Gnatonemus sp

Marcusenius sp

Petrocephalus bovei

GYMNARCHIDAE

Gymnarchus niloticus

CYPRINIDAE

Barbus ablabes

Barbus macrops

Labeo coubie

POLYPTERIDAE

Polypterus senegalus

Polypterus bichir

MALAPTERURIDAE

Malapterurus electricus

PROTOPTERIDAE

Protopterus anectens

OSTEOGLOSSIDAE

Heterotis niloticus

ANABANTIDAE

Ctenepoma petherici

En page d’approfondissement il est recommandé de visiter le site http://www.fishbase.org/search.php?lang=french qui permet des investigations plus poussées sur les espèces leurs taxinomie et écologie.

Lévêque et Paugy (1999) ont décrit la mise en place des formes ichtyologiques africaines selon les différentes régions biogéographiques incluant les bassins des fleuves Niger et Sénégal, le bassin du lac Tchad, etc. Selon ces auteurs <<les faunes ichtyologiques se sont mises en place et ont évolué en fonction de l’histoire des systèmes aquatiques qu’elles occupent. A diverses échelles de temps, certains bassins ont pu être colonisés à partir d’autres bassins, et ces colonisations ont parfois été suivies d’extinctions sélectives résultant des événements climatiques et (ou) géologiques>>. Pour plus d’information sur la relation entre biogéographie, dérive des continents et mise en place des espèces de faunes le site de Kabré et Nitièma (2005) suivant est à visiter : http://www.bf.refer.org/faune/chapitre1.html

Page d'accueil Table des matières Niveau Supérieur Précédent Haut de la page Suivant Démographie Résumé QCM Bibliographie Webographie Glossaire Aide