Aménagement des pêches artisanales
 
Chapitre 1. Démographie
Chapitre 2. Eléments de Statistiques Appliquées pour Ecologues et Aménagistes
Chapitre 3. Méthodes d’estimation de la taille des populations.
Chapitre 4. Age, Croissance et Mortalité
Chapitre 5. Stock, Production, recrutement
Chapitre 6. SELECTIVITE DES FILETS
Chapitre 7. Transformation et conservation des produits de pêche 
7.1 Sommaire 
  7.1.1 Conservation du poisson  
  7.1.2 Organisation socio-économique de la transformation 
7.2 Objectif 
7.3 Pré-requis 
Chapitre 8. Exercices d’application
Chapitre 9. Ressources du cours
Page d'accueil Table des matières Niveau Supérieur Précédent Haut de la page Suivant Transformation et conservation des produits de pêche Résumé QCM Bibliographie Webographie Glossaire Aide
 

7.1.2. Organisation socio-économique de la transformation

Les femmes occupent une place prépondérante dans les activités de transformation du poisson au niveau des pêcheries. Ces femmes transformatrices de poisson (photo 13) habitent les villages riverains des débarcadères et par conséquent s’approvisionnent en poisson non vendu auprès des pêcheurs et mareyeurs. Il arrive parfois que les mareyeurs, suite à des captures insuffisantes, achètent tout le poisson; les femmes transformatrices se retrouvent par conséquent sans poisson à fumer.

Les prix d'achat du kilogramme de poisson frais à fumer sont respectivement 0,30 à 0,34 euros et 0,38 à 0,53 euros pour les espèces de petite taille et celles de grande taille. Des prix spéciaux plus élevés de 0,76 euros sont appliqués au Lates niloticus et au Gymnarchus niloticus. Selon Kabré et al (2003) le fumage est une activité salutaire dans les sites du Sourou et de la Vallée du Kou (ce sont deux grandes pêcheries de sud-ouest du Burkina Faso) où 70 à 90 % des captures sont fumés pendant les périodes de méventes contre 12 % à la Kompienga et Bagré (deux grandes pêcheries de centre est du Burkina Faso) où l'écoulement du poisson frais est facilité par une bonne infrastructure routière.

En fait le fumage est pratiqué à en zone soudanienne dans les pêcheries afin de minimiser les pertes dues au pourrissement du poisson non vendu et qui ne peut pas être conservé faute de moyen de conservation par le froid.

Photo 13 : Jeune femme ATP tenant du poisson.

 

 

Page d'accueil Table des matières Niveau Supérieur Précédent Haut de la page Suivant Transformation et conservation des produits de pêche Résumé QCM Bibliographie Webographie Glossaire Aide