L'art verbal africain suivant accueil

 La parenté à plaisanterie ou les théâtralisations sociales

L'on parle " de parent à plaisanterie " lorsqu'il y a un lien de consanguinité contracté par le mariage entre deux groupes ou deux familles, à l'intérieur de la famille (ex grand père/petit fils). Tandis que l'on parlera " d'alliance à plaisanterie " lorsqu'il existe un lien entre deux groupes, deux villages, deux quartiers, ou deux régions, deux ethnies par le biais des ancêtres qui ont scellé un pacte basé sur les relations amicales régies par des codes : plaisanteries et les liens de non agression et assistance mutuelle, de respect et de solidarité. Il peut aussi avoir un pacte symbolique de sang qui scelle l'entente entre deux ancêtres ou amis qui deviennent des alliés à plaisanteries.

La typologie (diverses formes) dans les différentes ethnies

Il faut dire que le groupe moaaga plaisante avec les San (Tougan, Toma) et les Samogo (Samogohiri, Samorogouan). Les moose du Yatenga plaisantent avec les Gourmantché. Les Gourmantché plaisantent avec les Kotokoli (Togo), Yadse, Djermas (Niger) et Dagomba (ghana), Les Bobo plaisantent avec les Peuls, les sénoufo avec les markas et les Dafings. Les Dafing avec les Peuls, Bobo dioula, bwaba. Les Bwaba avec les Vigué (Sembla), peuls, Dafing.

De façon générale, les peuples du Sud Ouest (Dagara, Lobi, Djan, Pougouli, Birifor) plaisantent avec les peuples de la Comoé (Siamu, Turka, Gouin, Karaboro, Sénoufo). Les Birifor ont pour alliés à plaisanterie les Lobi, Gouins, Dafing. Les Lobi plaisantent avec les Gouin, Birifor, Dioula, les Toussians avec les ƒÛmi ,les Gourounsi avec les Bissa, les Bissa avec les Yarse, Samo, et Gourounsi ; les Kassena avec les Djermas ; les Kô (Winnien )avec les Peuls Bissa, Lagana, Djerma ; les Dioula avec les Lobi. Les Peuls plaisantent avec les Bobo, Yarse, Bambara, Marancé, Dioussambé ; les Yana avec les Zoose ( de Diabo) ; les Fulse avec les Gourounsi, Bissa, Gourmantché ; les Dogons avec les Bozo. Les Toussian plaisantent avec les Gouin ; les Turkas avec les Gouins, les Siamu avec les Gouin ; les Senoufo avec les Dafing, Dagari, Lobi ; les Bolon avec les Dagari. Les samogo de samogohiri (Djungo) plaisantent avec les Moose ; les Toussian avec les Gouin ; les Turkas avec les Gouins ; les Siamu avec les Gouin ; les Senoufo avec les Dafing, Dagari, Lobi.
Les Peuls sont des alliés à plaisanterie avec les Béri-béri et les Mawri du Niger. L'histoire revèle que les Mawri et les béri-béri ont la même origine berbère que les Peul. Ils viendraient tous du bord du Nil (Egypte) et auraient le même ancêtre.


Cette liste n'est pas exhaustive. L'étude typologique des alliances et parentés à plaisanterie entre les différents groupes ethniques conduit à l'élaboration d'un tableau ethnolinguistique des alliés à plaisanterie au Burkina Faso (1).

Tableau 1.

Traits d'opposition des ethnies alliées à plaisanterie au Burkina Faso

Ethnies concernées/ Ethnies alliées
Bissa/ Gourounsi, yarcé, Samo
Birifor /Lobi, Goin, Dafing
Bwaba /Peul, Sembla, Dafing
Bobo-Dioula/ Peul, Sembla, Dafing
Bozo/ Dogon
Dafing ou Marka/ Peul, Bobo-Dioula, Bwaba
Dagara/ Siamu, Sénoufo, Goin
Djan/ Gouin
Dogon/ Bozo
Fulsé/ Gourounsi, Gourmantché, Bissa
Gourounsi/ Bissa, Yarcé, Djerma
Gourmantché/ Yadcé, kotokoli, Djermas, Peuls, Dagomba
Gouin/ Lobi, Djan, Dagara,
Diouala/ Lobi
Lobi/ Dioula, Goin, Birifor
Mossi/ San, Samogho
Peul/ Bobo mandarè, Yarcé, Bamabara, Marancé, Dioussambé, bwaba/, Bobo Dioula, Markas
Pougouli/ Dagara, Peul, Goin,Bwaba, Turka, Sénoufo
San/ Mossi, Bissa
Sénoufo/ Dagara, Lobi, Djan
Sembla/ Toussian, Bobo-Dioula, Bwaba
Siamu/ Djan, Lobi, Dagara, Pougouli
Toussian/ Sembla, Lobi, Dagara
Turka/ Dagara, Lobi
Vigué/ Peul, Bwaba
Winy/ Peul, Bissa, Goin,Lagana, Djerma
Yana /Zaoose (Diabo)

Les ethnies qui semblent avoir le plus de relations à plaisanterie sont les Peuls, les Gourmantché, Siamu. Ceux qui en ont le moins sont Dogons et Yana.

cola symbole du pardon ,de paix

La cola est le symbole du pardon, elle sert aussi comme élement d'intermédiation, de pardon, de paix, entre bélligérants dans l'alliance à plaisanterie.

 

(1) Pour plus de détails voir Alain Joseph SISSAO Alliances et parentés à plaisanterie au Burkina Faso, mécanisme de fonctionnement et avenir, Sankofa et Gurli, Ouagadougou, 186p.

 

suivant
webmaster: Abdoul Azize Kindo