pvreunion

SOCIETE DES RADIOLOGISTE D'AFRIQUE NOIRE FRANCOPHONE

L'an 2006 et le jeudi 23février, en marge du VII ième Congrès de la SRANF et des II èmes journées de radiologie de la SOBURAD tenus dans la salle de conférence internationale de OUAGA 2000, s'est déroulée une série de réunions regroupant le GREF( Groupe des Radiologistes Enseignants d'Expression Française, suivie de celle de la SRANF (Société de Radiologie d'Afrique Noire Francophone)

La réunion du GREF

Présidée par le professeur Froment JC président du GREF , vice président le Professeur Keita Kader et le président de l'ADIMAB


Un point essentiellement à l'ordre du jour portant sur la vie du GREF intégrant:

- La question des Cotisations et partant des inscriptions
- La nécessité ou non de modifier les statuts du GREF

Le non paiement des cotisations qui permettent au GREF de fonctionner en soutenant les différentes activités notamment au niveau de la formation de enseignants et du support lors des congrès de la SRANF.


Les différents échanges qui s'en sont suivi ont démontré :

- la faible représentativité de la SRANF au sein du bureau du GREF
- l'aspect de soupoudrage des actions du GREF en Afrique subsaharienne qui sont globalisées quand il s'agit de l'Afrique noire en opposition aux actions spécifiques vers chaque pays en Europe de l'Est (Roumanie,.Bulgarie ), au Mahgreb et en Asie (Vietnam , Cambodge, Laos,Thaïlande).
Le bureau a été mandaté pour faire des propositions lors des prochaines JFR 2006 à Paris en ce qui concerneles changements dans les statuts du GREF afin de pallier à ces insuffisances.

La réunion de la SRANF


présidée de fait par le professeur KADER KEITA


Les points proposés de l'ordre du jour étaient :

- L'état du bureau de la SRANF et la vie de la SRANF
- La situation des cotisations de la SRANF
- La vie du journal de la SRANF(JAIM)
- Les candidatures pour l'organisation des prochains congres de la SRANF (VIII ème, IX ème , X ème )


En ce qui concerne les deux premiers points, l'absence physique de la présidente le professeur BOCCO Vicentia, sans représentant officiel dans la délégation du Bénin, l'absence de rapport d'activités, l'absence de bilan financier pèseront sur tous les travaux traduisent le profond malaise dans lequel se trouve l'association.

Le DR Malongo de Suisse après avoir félicité la SOBURAD pour la qualité de son organisation proposa la candidature du Cameroun pour le VIIIème congrès en 2008.
L'assemblée adopta cette proposition par acclamation.
Le IXème Congrès pour 2010 est attribué au Professeur Ndakena du Togo

Le X ème congrès en 2012 à la Mauritanie dont la délégation était conduite par le Dr Brahim.

Changement de présidence à la SRANF

L'équipe du bureau de la SOBURAD prend en mains les destinées de la SRANF avec comme Président Professeur Cissé Rabiou, Secrétaire général Dr Bamouni Y Abel et Trésorière DR Lougué Claudine pendant que le professeur Gonsu qui va abriter le prochain congrès est vice président.

Mise en place d'un comité restreint qui va réfléchir à la redynamisation de la SRANF en faisant des propositions concrètes d'amendements.
Ces propositions d'amendements devront être ventilés suffisamment tôt pour être discutés et adoptés à la prochaine réunion lors des JFR de 2006.

En vue d'avoir un siège de la SRANF à Abidjan, il est impératif de transmettre le Procès Verbal de l'Assemblée Générale. constitutive de la SRANF au autorités ioiriennes.

L'épineuse question des cotisations

le constat est qu'aucune situation des cotisations de la SRANF n'existe et cet état de fait traîne depuis longtemps.
Lles soutiens financiers ne sont assurés que par le GREF et les initiatives des sociétés nationales de Radiologie. (Cela est considéré comme un des facteurs essentiel d'ailleurs d'assujettissement de la SRANF vis-à-vis du GREF) il ressort qu'en dehors de 1 ou 2 sociétés nationales aucune cotisation ne parvient à la SRANF.

La vie du journal (JAIM : Journal Africain d'Imagerie Médicale)


Le Directeur de publication de la JAIM le professeur Gonsu a fait état d'une correspondance du Cames qui à l'issue des travaux des CTS de Médecine,Pharmacie, Odontostomatologie, Médecine vétérinaire et Productions animales tenus à Niamey du 11 au 19 juillet 2005 reconnaît le Journal Africain d'Imagerie Médicale.(JAIM).
Pour la pérenniser il faut des fonds dont la principale source doit être les abonnements des radiologues et non radiologues,les subventions de l'AUF(Agence Universitaire de la Francophonie), le GREF la SRANF. et à propos des subventions il a été souhaité que la SRANF puisse prendre des contacts directs avec les firmes et autres institutions sans intermédiaires comme actuellement.

Nouvelles dispositions énoncées :


- avec le changement de la présidence de la SRANF le Professeur Cissé devient le Directeur de publication de la JAIM
- un appel à candidature est lancé pour les rédacteurs adjoints.
- les non abonnés dont les articles seraient retenus pour publication devront d'abord s'abonner et /ou payer un taux qui reste à être fixé
- le volume du JAIM changera tous les 10 numéros

Conception et mise à jour : SANOU Simon simonsanou@yahoo.fr
Date de dernière mise à jour 08 octobre 2007